UA-247703273-1
top of page
  • AU FUME VOSGIEN

Une de nos spécialités : le Cervelas Thaonnais

Charcuterie cuite, finement aromatisée et fumée, elle est une des spécialités phare du Fumé Vosgien.


Je n’en ai jamais entendu parler…

Crée par notre société, la marque de cette fabrication a été déposée en 2004. Nous sommes donc sur un produit extrêmement local, sans réel équivalent ailleurs. Elle trouve son nom dans sa forme, le cervelas, c’est-à-dire une forme de saucisson, mais aussi dans sa provenance. Imaginé, conçu et fabriqué à Thaon Les Vosges, ce cervelas a tout naturellement été baptisé de son origine : Thaonnais !


Fabrication, composition

Composé à base de jambon, haché en gros morceaux, cette préparation a une texture ferme. Les notes aromatiques principales sont le carvi et la coriandre, et sont soulignées par du vin blanc d’Alsace, et un fumage léger. L’ensemble est très goûtu, et très pauvre en gras : idéal pour se laisser aller sans mauvaise conscience !

Après le poussage, nous fumons et cuisons les cervelas de manière à permettre une consommation froide. L’emballage est rapidement effectué après refroidissement pour assurer une protection maximale du produit.

A NOTER : il existe deux formats, selon vos envies. Un format droit de 300g, avec une coupe en biseau, et une version d’environ 1kg courbe.


Comment ça se consomme ?

Très simplement ! La dégustation la plus courante est en fines tranches à l’apéritif.

Il peut aussi se consommer chaud : un peu comme les Alsaciens avec la saucisse de viande, c’est-à-dire en tranches ou demis quartiers revenus à la poêle. Pour un plat bon, simple et rapide, un accompagnement à base de pâtes ou de pommes de terre suffit.

Pour un plat chaud un peu plus recherché, il peut être cuit au four (sans le boyau) avec une sauce à base de vin. Il sera dans ce cas plutôt accompagné de pommes dauphines ou même de fagots de haricots (lardés, bien sûr !).

A NOTER : le boyau ne se mange pas. Nous vous conseillons de le retirer avant de le trancher pour faciliter la coupe.


La conservation

Puisque le Cervelas Thaonnais est un produit cuit destiné à être aussi consommé froid, il est relativement fragile. Tant que l’emballage est intègre, il n’y a pas de problème, il faut le conserver au frigo, et il est consommable jusqu’à sa date limite de consommation. Si il est entamé, il doit être consommé dans les plus brefs délai (2-3j maximum). En cas de doute, privilégiez une consommation chaude !

Bon à savoir : si il est conservé déballé au frigo depuis trop longtemps le boyau va « poisser », c’est-à-dire qu’il deviendra un peu collant. C’est un signe d’alerte.


Nous espérons que cet article vous aura donné envie de découvrir notre Cervelas Thaonnais qui est disponible à la commande sur notre boutique en ligne.

56 vues0 commentaire

コメント


bottom of page